C’est tout BIO

En discutant avec une cliente samedi, j’ai tout de suite su ce qu’on allait faire de notre dimanche : aller faire un tour à La Journée Bio !

Un chouette événement organisé le 19 mai dernier à Villesèque Des Corbières, un joli petit coin de l’Aude. D’ailleurs si vous êtes de passage ou que vous vivez dans la région, allez faire un tour dans les Corbières ! On a emprunté des routes qui nous ouvraient la vue sur des paysages magnifiques, un panorama montagneux au beau milieu des vignes. Un endroit à découvrir absolument pour les amoureux de la nature. On prévoit d’ailleurs d’y retourner et de s’organiser une journée rando pour encore mieux découvrir le coin à travers ses chemins.

Revenons sur le sujet du jour : le BIO !

Voilà la thématique de cette journée. On en entend énormément parler à la télé, dans les magazines, les supermarchés… Tout le monde s’y met et les gens y sont de plus en plus sensibles.

Mais le BIO c’est quoi ? Brève explication.

Le BIO c’est un mode de production qui utilisent des techniques de cultures et d’élevage qui respectent l’environnement, la biodiversité et le bien être animal. Des méthodes qui préservent la nature, qui respectent les équilibres naturels.

pexels-photo-1660027.jpeg

Donc ça signifie : pas d’utilisation de produits chimiques, pas d’OGM et une utilisation limitée des engrais et des insecticides.

Pour respecter ces critères, les agriculteurs adoptent des pratiques traditionnelles :

  • La jachère, période où rien n’est planté dans le sol, on lui laisse le temps de reconstituer sa fertilité pour les prochaines semailles.
  • La rotation des cultures, très importante. Il s’agît d’alterner les variétés de fruits et légumes pour répondre au mieux aux besoins de chacun. Par exemple, les légumes à feuilles qui ont besoin de beaucoup d’azote pour se développer profiteront d’un emplacement précédemment occupé par des légumineuses qui en produisent beaucoup. Toutes ces méthodes doivent bien sûr respecter le rythme des saisons.
  • Pour les animaux, ils ont une alimentation naturelle et une bonne qualité de vie (plus grands espaces, densité d’animaux limitée, utilisation des médicaments type antibios limitée,…).

Le BIO c’est un cahier des charges important que les producteurs doivent respecter. Ils ont régulièrement des contrôles d’organismes certifiés. De plus, il faut 3 ans à un agriculteur pour se convertir au BIO.

Mes sources viennent d‘ici, de et puis aussi d’ici.


Revenons à nos moutons.

Après ce petit point culture G, je vais vous parler de ce chouette événement où on a passé un super moment mon chéri et moi.

La journée BIO c’est un événement qui rassemble un peu plus de 60 producteurs et artisans. Chacun expose son univers, ses productions et créations. C’est un super lieu de partage, on y a rencontré des gens ouverts, accueillants, avec qui on a adoré discuter. Chacun d’entre eux nous ont transmis leur savoir, leur passion, leur projet.

20190519134213_IMG_1513.JPG

Quand on est arrivés, on s’est senti transportés dans une atmosphère hippie, un peu comme si on arrivait dans une communauté. Une ambiance champêtre, des stands un peu partout, du soleil, de quoi nous donner envie de rencontrer chaque exposants

Zoom sur nos 5 stands coup de coeur

(Le classement n’a pas été fait selon un ordre de préférence, mais plutôt dans l’ordre dans lequel nous avons découvert les stands)

On commence donc notre tour de cette 17ème édition de la journée BIO par le premier stand qui nous attire l’oeil : Acteur De la Terre ! On a été très bien reçu par Didier Gazquez, maître Composteur ! Un connaisseur en matière de compost, de jardinage durable et de toilettes sèches ! Sur le marché BIO, on a été particulièrement attiré par le produit qu’il présentait : le City Worms !

20190519134942_IMG_1516.JPG

Kesako ?

Le City Worms c’est ce qu’on appelle un lombricomposteur. Créé par l’entreprise « Vers la Terre ». Didier a su nous le présenter à merveille et il nous en a même fait une démo. Le lombricomposteur est donc, comme son nom l’indique, un compost qui nous permet de réduire et de valoriser nos déchets de cuisine grâce à nos amis les vers qui viennent les digérer. Le gros avantage de ce compost, c’est que tout le monde peut se permettre d’en avoir un chez soi parce qu’il est petit, pratique, et sans odeur.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple.

  1. Vous coupez vos déchets, de telle sorte qu’ils soient plus petits pour faciliter la tâche aux vers et pour une dégradation de vos déchets plus rapide.
  2. Avant de les mettre au compost, vous pouvez par exemple les placer dans un récipient afin qu’ils soient « fanés » lorsque vous les distribuerez aux vers.
  3. A la suite de ces étapes, vous pouvez placer vos déchets dans le lombricomposteur, en prenant soin de placer un tapis de chanvre par exemple.
  4. Pas d’autre étape, je vous avais dis que c’était 0 prise de tête !

Quels déchets ?

Tous les déchets qui pourraient se décomposer dans la nature et qui sont d’origine végétale.

Créer son propre engrais

Un petit robinet est situé en bas du compost, il permet la récolte d’un liquide qu’il vous suffit de diluer avec de l’eau pour qu’il devienne votre propre engrais 100% naturel et de très bonne qualité ! Ce n’est pas tout, au rez-de-chaussé du city worms, on obtient un engrais solide issu de la déjection des vers. Miraculeux n’est-ce pas ?

Voilà en gros comment fonctionne cet objet révolutionnaire ! On a vraiment été emballé par ce produit, et il finira probablement dans notre cuisine prochainement !

Alors vous aussi, conquis ? Rendez vous sur le site de Didier (à droite de la photo, fier de son stand) Acteur de la Terre pour en savoir plus !

20190519134928_IMG_1515


On continue notre balade champêtre par le stand d’Emmanuel. Il s’est lancé dans une petite entreprise de culture de Spiruline.

La culture de quoi ?! La Spiruline c’est une algue alimentaire remplie de bienfaits.

20190519140634_IMG_1517.JPG

Elle est cultivée et conditionnée dans une petite ferme respectueuse de l’environnement dans les Corbières.

C’est un aliment complet riche en fer, en protéines et en anti-oxydants. Il convient pour tous ! Les jeunes, les moins jeunes, les femmes enceintes ou allaitantes, les sportifs, les personnes en convalesence. Il contient également de la vitamine B12, très intéressant comme apport pour les végétariens notamment.

A consommer sans modération ! En cure ou au quotidien, on l’intègre à notre alimentation, sans la cuire (jus, sauces, compotes, yaourts, soupes, fruits…).

Emmanuel cultive sa spiruline dans le respect de l’environnement en utilisant de l’eau de source, en faisant un séchage de l’algue solaire et en ne faisant aucune transformation de son produit.

20190519140642_IMG_1518.JPG

Aucun secret, vous pouvez même demander une visite guidée de l’exploitation sur rendez-vous ! Plus de renseignements sur son site, ou par téléphone au 06 11 61 56 35.


Notre regard a ensuite été attiré par de jolies couleurs et par une ambiance bohème et buccolique. C’est le stand de Manon, créatrice de jolis bijoux et accessoires fleuris. Elle s’est lancée depuis peu en freelance et a nommé son atelier florale Les Jolis Brins.

20190519143352_IMG_1525.JPGElle propose de chouettes créations allant de la boucle d’oreilles, de la barrette à cheveux à la couronne de tête. Mais aussi en passant par de la déco, des petits bouquets de fleurs séchées et des couronnes ornementales. De bonnes idées pour faire un joli cadeau de fleurs éternelles.

20190519143411_IMG_1527.JPG

De quoi apporté une touche légère et naturelle pour un mariage, un festival, ou pour tous les jours !


Quatrième stand, c’est justement celui de ma cliente qui nous a fait découvrir l’événement ! Audrey qui a donné naissance à Dylan Kiiri, son univers d’Artisanat Local Ecoresponsable. Pourquoi Dylan Kiiri ? Parce qu’elle a tiré son slogan de l’expression suivante « Bien faire et laisser braire » comme dit l’âne qui rit = Dylan Kiiri. Bien trouvé n’est-ce pas ?

Audrey créé avec son talent et sa passion pour la couture de jolis objets de décoration par exemple, mais aussi, et c’est ce qu’elle avait décidé de mettre en avant pour la journée bio : des accesoires zéro déchet. En lien avec mon article sur les 10 gestes anti gaspi, je tenais à vous présenter ses créations : lingettes démaquillantes, couvercles alimentaires réutilisables, essuies tout… De quoi réussir à aménager son quotidien en laissant de côté nos objets en papier, qu’on jette chaque jour après une seule et unique utilisation et en souhaitant la bienvenue à ces objets qui vont nous changer la vie et celle de la planète !

20190519145123_IMG_1531.JPG

Voici Audrey et son adorable petit toutou : Shérif !

20190519145130_IMG_1532.JPG

Elle propose également des supers doudous uniques et originaux pour les petits bouts ! J’ai agrandi mon stock de cotons réutilisables avec 3 cotons pockets à emporter partout avec soi. Ils sont réalisés à partir de chutes de tissus. Audrey ne jette rien, elle réutilise tout ! 


Dernier stand que je voulais vous présenter, c’est celui de Sophie Divague. Une créatrice que nous avions déjà eu l’occasion de rencontrer dans une boutique partagée sur Narbonne. On avait déjà eu le coup de coeur pour des serviettes de plage. On a reconnu ses chouettes créations. Parmi celles-ci, des vêtements dont elle fait la teinture elle même, des objets rares nomades et des pièces uniques en séries limitées. J’adore cette ambiance cosy, naturelle… Gros coup de coeur sur un de ses sacs en toile (qu’on voit d’ailleurs à droite sur la photo) qui serait parfait à porter au quotidien pour ranger tout mon petit bazar.

20190519152032_IMG_1534.JPG

Coup de coeur aussi sur les coussins nomades de son stand, colorés et uniques.

20190519152053_IMG_1536.JPG


Un grand merci à tous les créateurs et producteurs qui nous ont partagé leurs projets et leurs créations. Un grand bravo à tous pour leur créativité, leur persévérance et leur réussite ! Nous avons adoré discuter avec chacun, partager des passions, et il me tenait à coeur de faire cet article et ce zoom sur mes 5 stands coups de coeur.


Des animaux sont également présents lors de la journée bio car une mini ferme est mise en place pour le public. Elle permet une proximité et une rencontre avec les animaux, pour les petits comme pour les grands. Peut être leurs auraient ils fallut un petit peu plus d’espace pour être totalement à l’aise à mon goût mais ils étaient tout de même bien installés à l’ombre dans l’herbe et recevaient tout plein de caresses tout au long de la journée.

20190519152812_IMG_1541.JPG

Ils sont vraiment adorables, et font preuve d’une chouette patience !

20190519153041_IMG_1546.JPG

Sur ce, j’espère que l’article aura plu et aura donné envie aux amoureux de la nature et de la planète d’aller faire un tour à la journée Bio !

On se dit à l’année prochaine à Villesèque des Corbières pour cet événement !

IMG_20190314_154617

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s